La critique parisienne et la légitimation du free jazz. Vers une politisation du commentaire esthétique (1959-1965)

Contenu

La critique parisienne et la légitimation du free jazz. Vers une politisation du commentaire esthétique (1959-1965)
Marges
26
34 -43
2018/04
Instrumentalisation de l'art
fre
https://journals-openedition-org.accesdistant.sorbonne-universite.fr/marges/1366
Cet article s’attache à montrer au sein des deux grandes revues françaises spécialisées de jazz – Jazz Hot et Jazz Magazine – les enjeux liés à leur découverte du free jazz joué par les musiciens afro-américains entre 1959 et 1965  : d’une part, les interprètes s’en revendiquent pour s’émanciper d’une étiquette «  jazz » jugée trop rigide et connotée  ; de l’autre, il est l’objet d’une nouvelle théâtralisation d’un conflit esthétique, légitimant une nouvelle génération de critiques qui politise le commentaire esthétique.
https://doi-org.accesdistant.sorbonne-universite.fr/10.4000/marges.1366

Origine de la notice

Ce contenu a été déposé le 25 novembre 2021 par Qaïs SAADI en utilisant le formulaire "Article de revue scientifique" sur le site "BiblioJazz": https://bibliojazz-collegium-musicae.huma-num.fr/s/bibliojazz